Césarienne un jour, Césarienne toujours !

Comme le titre l’indique, après 9 mois d’attente, j’ai enfin pu serrer dans mes bras mon petit cœur M. le

20 Mars 2017 à 2h43 ♥ 

14 Mars 2017, rendez-vous gynécologue : nous avons discuté de la manière dont je souhaitais accoucher (utérus cicatriciel = décision à prendre le dernier mois avec son gynécologue). Mon premier accouchement a été difficile, et il était clair pour moi que je ne voulais absolument pas revivre les mêmes heures interminables avec mon bébé en souffrance et moi pour au final me faire une césarienne en urgence. Après une longue discussion, ma gynécologue m’a proposé une césarienne programmé le 23 mars 2017 que j’ai accepté volontiers, c’était mon choix et elle n’y était pas opposée. Là tout de suite, certaines hurleront d’indignation car je n’ai pas accouché mes deux garçons par voie basse, et pour le deuxième j’aurais pu essayé MAIS sachez une chose : les femmes ayant une césarienne n’ont pas moins de mérite que celles ayant accouché par voie basse, on porte une cicatrice à vie et la douleur n’est certainement pas moindre. J’ai très bien vécue mes deux accouchements et je ne regrette pas une seule seconde ma décision, et je sais que si un jour, j’aurais un troisième enfant, ce sera par césarienne programmé d’office et ça me convient très bien. Je comprends et respecte ces femmes qui sont traumatisées par les césariennes “d’urgence/de dernière minute” car nous ne sommes jamais préparé à un tel acte, et qui auraient aimé un accouchement par voie basse mais chacun ces choix…

Avec mon amoureux, nous avons sauté de joie après cette nouvelle, il restait une petite semaine avant le jour J, on avait tout organisé, tout préparé. Le week-end du 18-19 mars était notre dernier week-end en amoureux : on a profité de chaque instant, on a rêvé de notre vie à 4, on s’est câliné, on a discuté, on a savouré d’être dans les bras l’un de l’autre jusqu’à la dernière minute… On a récupéré notre Doudou à 19h, j’étais épuisée, j’avais de grosses douleurs, bizarrement je sentais que Bébé allait arriver plutôt que prévu.

19 mars 2017, 22h : c’est partit, j’ai perdu les eaux !

Toujours aussi détendue comme mon premier, on a trouvé comment faire garder notre Doudou à la dernière minute, je me suis préparée pendant que Papa patientait/s’impatientait et direction la maternité. L’attente a été de 4h43 : examen en arrivant, monitoring, 2h de contractions et le gynécologue en service a décidé de me faire une césarienne. Mon petit coeur est sortit de mon ventre le 20 mars à 2h43, je l’ai vu de suite et j’ai pu à nouveau le serrer dans mes bras un quart d’heure plus tard avant 2h en salle de réveil… Tout s’est merveilleusement passé.

Mon petit coeur, mon amour, mon tout petit M.

Il a les yeux attendrissants et le regard de son papa. Il a les lèvres fines et le nez caractéristique de son papa. Il a ses oreilles et ses cheveux doux avec ces petits épis. Vous aurez compris qu’il a tout de lui, sans exception : une petite merveille.

Je l’aime de tout mon cœur et je réalise le bonheur que j’ai de vivre ce bonheur une seconde fois ♥

 

Bisous, FamilyL♥ve

Rendez-vous sur Hellocoton !

You may also like

2 Comments

  1. Bienvenue à ton petit ange. C’est tout un stress l’accouchement , heureusement , qu’une fois dans nos bras tout ces petits malheurs s’envole et reste un lointain souvenir. 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *