Est-ce vraiment ça le bonheur ?

Toute notre vie, on court après une carrière brillante, chacun d’entre nous passe la moitié de ses journées au bureau, et lorsque nous rentrons dans notre cocon familial, il faut s’avouer que notre tête parfois est encore au boulot. On rêve d’une vie de couple pleine de rebondissement, épanouie, mais on est si fatigué de nos journées de boulot, qu’on oublie de prendre soin de notre relation avec notre moitié, soucieux de vouloir se débarrasser des impératifs du quotidien, se reposer, et se retrouver en tête à tête avec soi. Et notre vie de famille, parlons en… Dans un monde idéal, nous aimerions tellement avoir une patience à toute épreuve chaque soir pour supporter avec notre plus beau sourire les pleurs des enfants, les caprices, les crises de “Non, veux pas dodo, veux pas manger, veux pas bain” et profiter de pouvoir s’asseoir à côté de nos enfants pour savourer un livre, une activité, une partie de rigolade entre deux chatouilles et un gros câlin… Et nous en n’avons pas conscience sur l’instant mais le temps file à toute allure. 

On dit courir après le bonheur sans cesse, mais savez-vous vraiment, où il est ?

Il est là où on ne l’attend pas, dans ces petits instants où l’on déconnecte, téléphone éteint, à savourer un moment loin de tout, loin du quotidien et de ces impératifs, loin de la maison, des cris, des pleurs à cause de la pression quotidien, à force de nos journées qui n’en finissent plus, de notre rôle de parent mis de côté pour n’être que des exécutants (goûter/bain/manger/temps calme/bisous/câlins et hop au dodo)… Le bonheur est de profiter du temps, de la vie, du calme hors du quotidien, savourer chaque minute, oublier les tâches quotidiennes, le regard plongé dans les yeux de l’autre, se donner un tendre baiser, et non plus un simple bisous efficace par habitude. Observer son enfant, ses enfants, jouer avec eux pleinement, pas la tête au travail ou à penser au repas qui arrive, se dire combien on a une belle famille, on a tout à porter de main pour être heureux, heureux de la famille qu’on a construit, heureux d’avoir à nos côtés une personne qui donnerait sa vie pour notre bonheur…

Le bonheur se vit maintenant,

demain il sera certainement trop tard.

J’ai laissé des années s’écouler à regarder les autres vivre et moi, vivre pour les autres. Tout est une question de choix, de priorité, de confiance et de courage aussi avouons le. On l’oublie tellement souvent, mais demain tout peut s’arrêter… Alors voyez-vous je vais vous confier mon plus grand souhait, si grand pour moi, si petit pour vous certainement… Je rêve de partir quelques jours, loin de cette maison qui me rappelle ma charge mentale, familiale, mes impératifs, ce stress permanent, mon quotidien : ces longues journées, ces week-ends compris sans répit… Je voudrais simplement faire mes valises un vendredi soir, fermer la porte, musique en fond dans la voiture, déposer mes enfants auprès de la famille pour mieux les retrouver, et partir quelques jours. Me retrouver dans un endroit, quel qu’il soit, mais différent de mon environnement, me ressourcer, respirer, ne plus suffoquer, oublier mon rôle d’exécutante/maman/femme de ménage/cuisinière, profiter de la vie tout simplement, croiser de nouvelles personnes, inconnues, laisser mes yeux s’émerveiller de nouveaux paysages, de nouveaux horizons, et photographier dans ma mémoire chaque moment passé.

Réapprendre à être égoïste, prendre du temps pour soi, pour son couple, une famille ne tient que si lui et moi, on est amoureux, heureux, épanoui, soudé ensemble. Me laisser aller à côté de ma moitié, nous détendre, nous reposer, s’embrasser comme à nos premiers jours, regarder chaque petit détail de son visage, savourer sa main dans la sienne, le retrouver. On vit ensemble mais il me manque, vraiment. Mon amour, si tu me lis sache que tu me manques, toi, tu me manques, pas le père dévoué, ni ma moitié au quotidien, l’Homme, mon Mien. J’ai envie de partager autre chose que le quotidien et la merveilleuse famille qu’on a faite tous les deux. J’ai réalisé que ce rêve là, c’était tout ce que je souhaitais à mon couple, parce que j’ai envie de découvrir mon amour, en dehors de ce quotidien qui nous use, de cette famille dont on est si fier mais pour qui on s’épuise chaque jour car ce n’est pas toujours facile. La vie ne nous a pas offert la chance de vivre “en amoureux” sans enfant, de profiter de la vie ensemble, d’abuser de ce qu’elle nous offre de meilleur et je n’ai que ce désir là dorénavant, secrètement : partir main dans la main, me retrouver femme, sa femme, retrouver cette lueur d’espoir, de bonheur, ce sourire effacé par le quotidien, cette confiance en moi oubliée et découvrir le monde à ses côtés. Tout ceci pour mieux retrouver nos deux garçons, notre fierté et nous gaver d’amour, de sérénité pour ce bel avenir qui s’offre à nous ♥

Bisous, FamilyL♥ve

Rendez-vous sur Hellocoton !

You may also like

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *